Démarche artistique

En répétition pour L’Envol avec Mélissa Merlo © Nicola-Frank Vachon

Le théâtre, pour moi, c’est un lieu privilégié pour échanger nos histoires et apprendre à propos de nous-même. C’est un lieu de rassemblement pour mettre en commun nos idées et partager nos questionnements, nos rêves, nos déceptions, nos peurs, nos rires, nos petits malheurs et nos plus grandes joies. En tant qu’artiste, je me consacre à faire du théâtre socialement engagé, à bâtir des liens transculturels et à créer des opportunités dont les femmes pourront profiter.

Faire du théâtre socialement engagé
Les projets que je choisis s’attaquent à des thèmes et des sujets parfois difficiles mais importants. Mes créations et mises en scènes antérieures ont abordé les thèmes de l’immigration, de la langue, des accommodements raisonnables, de la relation entre francophones et anglophones et de la relation du Québec par rapport au reste du Canada. J’ai également exploré l’idée de « chez soi », le génocide, la migration des réfugiés, le processus de deuil, le doute et sa place dans une culture religieuse, et  l’estime de soi chez les femmes. Même si les thèmes de mes projets sont souvent complexes, je choisis de les aborder d’une manière personnelle, désarmante, délicate, et, souvent, teintée d’humour. Je crois fermement que le théâtre constitue un outil propre à améliorer notre société.

Bâtir des liens transculturels
Dans un monde de plus en plus diversifié, les possibilités de se diviser selon nos différences augmentent exponentiellement. On peut observer une nette tendance à tracer une ligne entre « nous » et « les autres » dans toutes les sphères de notre société. Les récentes élections américaines ont souligné ces divisions, et je crois nous avons grand besoin de retrouver ce que nous avons en commun et de construire des ponts entre les différents groupes qui tendent à s’isoler. Avec mes choix de projets, j’essaie de créer un environnement chaleureux pour que l’on puisse rencontrer, partager et découvrir « l’autre » et ainsi développer une certaine ouverture.

Créer des opportunités pour les femmes
Historiquement et actuellement, les femmes sont sous-représentées au théâtre. Un article du Devoir du 13 janvier 20171 mentionne que la programmation de la saison montréalaise actuelle est à 95 % masculine, tandis qu’une étude de 2009 (Le rideau de verre, menée par Marie-Ève Gagnon pour l’Association québécoise des auteurs dramatiques) a montré que « les textes et les mises en scène de femmes ne comptent que pour 25 % de la programmation des grandes scènes québécoises des théâtres associés. » Mes projets mettent en valeur les femmes et leurs histoires.

1Montpetit, Caroline. Premier acte d’une bataille pour l’équité au théâtre québécois: Des femmes réclament une plus grande place sur scène. Le Devoir, 13 janvier 2017. http://www.ledevoir.com/culture/theatre/489022/femmes-pour-l-equite-en-theatre

En répétition pour L’Envol avec Mélissa Merlo © Nicola-Frank Vachon